1. Activités autour du Tricentenaire

M. Lareyre a emmené les élèves de première S à l’exposition Charles Baudelaire dans le Nord.

Il a également coordonné le concours de nouvelles du Tricentenaire proposé par l’Ambassade de France et auquel ont participé tous les élèves de secondes. Ce travail a pu se faire pendant les heures d’Accompagnement Personnalisé.

2. Venue d’Ananda Devi

A l’occasion de la venue financée par l’IFM de l’écrivain Ananda Devi, les élèves de plusieurs classes (premières, secondes et terminale L) ont pu rencontrer l’auteur et échanger avec elle dans une conférence de deux heures au gymnase. Les élèves avaient au préalable travaillé sur des incipits de plusieurs œuvres et sur l’ouverture de son film les enfants de Troumaron en classe de français,  ils ont élaboré des questions qu’ils ont pues ensuite lui poser. Les élèves de seconde de la classe de Mme François avaient mis en voix des phrases extraites du roman Eve de ses décombres et ils ont été filmés par des élèves de Cinéma Audiovisuel dans un montage qui a été présenté lors de la venue d’Ananda Devi. Le Mahatma Gandhi Insitute avait par ailleurs invité les enseignants de lettres à assister à une conférence au MGI qu’Ananda Devi donnait et cela a permis de mieux préparer sa venue. C’est à l’occasion de ces deux conférences, à l’IFM et au MGI,  qu’elle a gracieusement accepté de venir dans notre établissement. Cette action culturelle a concerné tous les niveaux et un grand nombre d’élèves. La richesse des échanges a mis en lumière l’importance de ce type d’action afin de permettre à nos élèves d’accéder à une plus grande ouverture culturelle. Cela a également permis de montrer la vigueur de la littérature du pays d’accueil et de montrer aux élèves que la littérature n’est pas seulement le fait d’écrivains morts.

texte de Marine De Briey terminale L

3. Représentation de la pièce Sous la Varangue

81 élèves de premières S, L de littérature et société et de l’atelier théâtre du lycée des Mascareignes encadrés par Mmes Leconte Malaval François et Aguirre ont été sollicités par le metteur en scène et auteur Christophe Botti pour assister à une représentation théâtrale scolaire le jeudi 12 novembre. Cette représentation était la première de la pièce Sous la Varangue qui a rencontré un grand succès à Maurice puisqu’elle s’est jouée trois soirs à guichets fermés. Cette pièce s’est jpuée en France à Paris au théâtre du Petit vingtième et à Lyon au Musée des confluences et a rencontré un grand succès. Les objectifs de cette sortie ont bien évidemment été pédagogiques, nos élèves étudient le théâtre en seconde dans l’objet d’étude « comédie et tragédie classiques au XVIIème » et en première dans l’objet d’étude « texte théâtral et représentation » or ils ont peu l’occasion de se rendre au théâtre et c’est pourquoi il nous a paru important de saisir cette opportunité d’aller au spectacle. La représentation a été préparée en classe et exploitée en amont bien évidemment par le biais d’un dossier pédagogique élaboré par Mme Aguirre en accord avec M. Botti. De surcroît, le metteur en scène- auteur et un comédien Benjamin Gilot, ancien élève du LDM, sont venus gracieusement ensuite échanger avec les élèves sur leurs métiers et leurs parcours  L’importance de ce type d’action n’est plus à souligner, certains de nos élèves n’étaient jamais allés au théâtre auparavant. La qualité des échanges avec la troupe par la suite montre également le désir des élèves d’aller vers la culture.

texte de Théotime Dordain de terminale L

4. La participation de toutes les classes de secondes au concours Bonnes Nouvelles de l’Océan Indien, concours coordonné par Domitile Sévétian du LLB. Comme chaque année le concours Bonnes Nouvelles de l'océan Indien a commencé. Ce concours existe maintenant depuis plusieurs années et concerne plusieurs établissements de la zone, Madagascar, Mayotte, Maurice, il a été initié par le Lycée Français de Tananarive. Les élèves  de secondes sont chargés de rédiger une nouvelle de 3 pages selon des consignes communes, cette année le thème est l'échange, ils sont aidés par leurs enseignants puis les nouvelles mauriciennes sont lues par le jury mauricien qui choisit deux nouvelles par jury et ces nouvelles poursuivent leur route vers Madagascar où elles sont confrontées aux autres nouvelles de la zone pour élire une dizaine de gagnants (prix de la meilleure nouvelle, prix des élèves...). A Maurice ce concours concerne nos deux lycées le LDM et le LLB et nous sommes soutenus dans ce projet par toute la communauté éducative ainsi que par les parents. Les jurys sont ainsi composés de collègues, de parents et d'élèves de première et de terminale. Quels sont les critères ? Ceux d'un lecteur qui a plaisir à lire un texte. Pour cette année encore bravo aux écrivains en herbe et merci à tous ceux qui se ont engagés dans le projet et le soutiennent

5. Depuis trois ans maintenant l’atelier théâtre du LDM propose chaque année un spectacle entièrement écrit, monté et joué par les élèves et ce sera encore le cas cette année avec une création qui nous l’espérons vous plaira. Ce spectacle donnera lieu à un échange avec le LLB et les élèves de l’option théâtre en première.

6. Supplément au voyage de BOUGAINVILLE Les élèves des classes de 2G et 2H de Mme Bach ont créé un journal virtuel suite à la séquence sur Supplément au voyage de Bougainville de Diderot. Vous y trouverez les textes qu’ils ont étudiés et les travaux qu’ils ont réalisés. 2G 2H