Message de rentrée 2020

Madame, Monsieur,

Les parents d’élèves du Lycée des Mascareignes,

Chers élèves,

Ca y est, c’est la rentrée !!

Si cette semaine inaugure la rentrée pédagogique de nos classes dans leur intégralité, à distance pour certains, bien physiquement pour les autres, nous avons vécu la semaine dernière une expérience inédite et très riche, depuis la rentrée des professeurs le lundi puis la rentrée des élèves de 1ère et de Tale, jusqu’à vendredi et la clôture du « séminaire de rentrée des 2ndes » en haut de la montagne du Pouce, après une matinée d’intenses activités de cohésion, sous le regard bienveillant des professeurs, des personnels et des élèves de 1ère et Tale présents.

En effet, il était essentiel de prendre du temps pour nos élèves, afin d’assurer un retour progressif dans les murs qu’ils avaient quitté il y a plus de 6 mois pour les uns et pour les nouveaux, de prendre le temps de l’accueil et de la découverte de leur nouvel environnement. Le temps du partage des premières expériences avec leurs nouveaux camarades, qui viennent d’horizons différents, nous ne le répéterons jamais assez. La cohésion est en effet une qualité collective nécessaire à la bonne ambiance de travail et à l’entraide. Or c’est une qualité qui se cultive sous peine de jamais la voir animer l’esprit de nos élèves et de nos classes.

A chaud, nous pensons que c’était une sage décision et que ce temps ne sera pas perdu mais au contraire, qu’il sera bien vite capitalisé par une efficacité pédagogique accélérée et la sérénité de nos élèves dans leurs classes.

Nous pouvions craindre pour cette rentrée les conséquences sur nos effectifs d’une crise qui n’épargne personne. Néanmoins, s’il est indéniable que certains des élèves attendus, issus de nos établissements dits de recrutement EDN/EDC manquent bien à l’appel, ils sont heureusement compensés par les arrivées d’élèves venus d’autres horizons et nous pouvons nous féliciter de cette dynamique. En effet, nous sommes honorés aujourd’hui du constat d’un effectif stable et supérieur à 600 élèves.

Et parmi elles, si 30 inscriptions supplémentaires nous sont apparues tardivement, c’est en partie grâce à l’accompagnement à distance que nous proposons aux familles momentanément éloignées, qui, nous accordant leur confiance, n’ont pas cédé au découragement ou au renoncement de leurs projets ou retour à Maurice. Pour d’autres, c’est la qualité de l’offre éducative de notre établissement qui aura peut-être contribué au choix de ces familles.

C’est notre fierté et cela nous permet de regarder sereinement devant nous pour le développement continu de notre établissement.

Le temps de la rentrée en général et de l’arrivée au lycée en particulier questionne toujours beaucoup les élèves et leurs familles, d’autant plus dans notre contexte actuel. Ainsi, c’est bien légitimement que nous avons reçu beaucoup de ces questionnements auxquels nous nous livrons bien volontiers à l’exercice de la réponse.

Cet exercice se fera sous différentes formes et selon une différente temporalité. Ainsi, quelques moments forts sont à inscrire à votre agenda familial pour le mois à venir :

  • La réunion de rentrée par niveau entre le 14 et le 18 Septembre ;
  • Les communiqués thématiques qui vous seront diffusés au fil du mois sous forme de MascaNews :
  • « Pas à Pas informatique » (cette semaine) ;
  • Dernier rappel et « Pas à Pas Manuels scolaires numériques » (cette semaine) ;
  • Le sport et l’activités physique au LDM (septembre) ;
  • Les équipes pédagogiques, leurs projets (septembre) ;
  • Le Baccalauréat 2021 et 2022 (septembre) ;
  • Les calendriers de l’année et précision des activités pédagogiques, d’examen (septembre) ;
  • Etc.

A cet égard, notre établissement pratique une politique de communication qui fait la part belle aux communiqués collectifs privilégiés aux réponses individuelles, qui sont néanmoins toujours traitées dans ces communiqués, mais sous une forme partagée. En effet, l’expérience nous montre que les questions des uns sont massivement partagées par tous. Alors pourquoi priver d’aucun d’un même niveau d’information que d’autres ?

Un des sujets de préoccupation qui marque notre rentrée est celui de la sécurité sanitaire et de ces protocoles à mettre en œuvre dans un contexte de retour après 6 mois sans élèves. Nous pouvons vous rassurer sur ce point, si l’établissement s’est longtemps préparé sans voir le retour de ses élèves, nous avons constaté à l’épreuve de cette rentrée échelonnée que les élèves et les adultes étaient plutôt agiles et compréhensifs à l’égard des contraintes imposées. Ainsi, ce point ne nous paraît plus aussi sensible que nous l’avions craint à priori et l’appropriation des règles me semble désormais partagée comme une évidence pour tous. Et selon le protocole strict et adapté, adopté au LDM, les barrières sanitaires ne devraient pas pénaliser l’efficacité pédagogique, tout en protégeant notre communauté.

La rentrée est un moment traditionnellement propice à la nouveauté. Celle-ci n’échappe pas à la règle. D’une part car la réforme du baccalauréat nous impose des changements de fond, en classe de Terminale notamment, mais aussi parce que notre établissement évolue dans une perspective dynamique de bond qualitatif et d’innovation pédagogique.

Ainsi, nous sommes aujourd’hui dans la phase opérationnelle de la mise en place de la pédagogie numérique voulue par notre communauté. Si cette évolution est acquise pour la très grande majorité des familles, je vous prie de croire en notre soutien pour toutes celles qui auraient besoin d’un accompagnement. Nous tenons par exemple à disposition des familles des ordinateurs de prêt pour une durée permettant d’organiser l’achat. Si certaines familles ont acquis les manuels numériques sans finir la démarche de téléchargement ou certaines n’ont pas pu engager la démarche d’achat, la mise en place progressive devrait permettre d’une part de prendre le temps du téléchargement des contenus digitaux (assez long) ou d’autre part de bénéficier d’une dernière fenêtre d’achat chez notre éditeur en ligne LDE. Nous ne pouvons que vous inviter, à ce stade, à être très vigilants sur cette dernière opportunité d’achat et à bien suivre le « pas à pas » que vous offre LDE dans l’acquisition des manuels.

Par ailleurs, nous sommes sollicités par les familles pour des demandes diverses en ces temps de rentrée. Si toutes les demandes sont légitimes et demandent notre attention, néanmoins, il ne nous est parfois pas possible d’y répondre favorablement dans l’intérêt général et l’équité de traitement. Il vous faut alors en comprendre les raisons et les accepter. Les demandes doivent également pouvoir résister à l’épreuve du temps et notre expérience nous enseigne que la spontanéité ou la panique n’étant pas bonnes conseillères, nous préférons tempérer pour effectuer les changements exprimés, car souvent ils évoluent.

Ainsi, si nous avons collecté quelques messages pour des changements : de classe ; de professeurs ; de série ; d’options ; de spécialité, etc., tout ne peut être traité de la même façon, mais d’aucun ne saurait être traité sans équité.

Tout ne peut être traité de la même façon, car les demandes étant diverses, leurs conséquences sont multiples et la nature du droit les régissant diffère souvent, par exemple : l’abandon une simple option (parents) vs l’abandon d’une voie Générale pour une autre série STMG (code de l’éducation) ou d’une spécialité de 1ère pour une autre (règlement du baccalauréat).

Certaines demandes impliquent des réponses en respect du droit, car on ne peut pas tout faire dans le domaine de l’éducation et les procédures d’orientation ou les épreuves aux examens notamment sont régies par des textes officiels voire sont du ressort de la loi via le code de l’éducation. Certaines problématiques plus simplement sont du domaine de compétence du chef d’établissement.

Sur la première catégorie, je souhaite informer la communauté scolaire que le travail de ventilation des professeurs dans les classes et la répartition de leurs enseignements par discipline fait l’objet d’une très grande attention, afin de projeter autant que de possible notre structure dans sa forme présumée de plus grande efficacité collective. 

De même, la constitution des classes obéit à des règles strictes élevées au sens de valeurs au LDM, qui sont celles de ne pas faire prédominer une section sur une classe, d’équilibrer l’ensemble des classes et de travailler à une hétérogénéité de profil social, de profil scolaire, de niveau scolaire, de genre, de classe/collège d’origine, de choix d’enseignements et parfois de contraintes exceptionnelles. Aussi, dans la limite des contraintes maximales de confection d’emplois du temps (nombre d’alignements raisonnables) les classes me sont proposées en phase de préparation de rentrée avec la minutie d’un ouvrage de haute couture par Mmes VAUDEQUIN et TOORUBALLY, après consultation rigoureuse des dossiers d’élèves et concertation des équipes de collèges, afin d’élaborer un tableau de bord équilibré entre tous les critères listés ci-dessus. Et tout changement d’élèves (sauf erreur d’inscription) étant un risque d’altérer ce travail préalable, les demandes de cette nature n’ont un écho favorable que dans des cas très limités et justifiés par un motif de force majeur ou besoin spécifique.

En revanche, le droit à l’erreur manifeste d’orientation étant justifié, nous étudions toutes les demandes de changement de série, de spécialité, d’option, dans les 15 jours après la rentrée. Une réponse individuelle est apportée selon les motifs et un calendrier unique de basculement permet de ne pas voir évoluer chaque jour nos listes d’élèves dans les groupes et les classes. Ces demandes formulées par les responsables légaux sont traitées avec bienveillance, puis effectives le cas échéant à la même date pour tous. Elles doivent être confirmées après deux semaines de classe, pour filtrer notamment les demandes dites « panique » des premiers jours qui se voient souvent finalement annulées après une semaine de classe.

En tout état de cause, nous vous assurons, Madame, Monsieur, chers élèves, de tout notre engagement à vos côtés afin de garantir votre réussite et développer vos qualités, notre établissement étant tout entier mobilisé pour la préparation de ses élèves à leur entrée sereine dans l’enseignement supérieur après la meilleure réussite aux examens engagés.

Je souhaite une excellente rentrée à tous nos jeunes et leurs professeurs en souhaitant que chacun trouve rapidement son équilibre et se stabilise confortablement dans ce qui, j’en suis convaincu, sera une très belle année 2020-21.

Très sincèrement,

Philippe DARIEL

Proviseur 

Français